Rechercher
Close this search box.

10 stratégies que j’ai utilisées pour optimiser mon budget lors de l’achat de ma maison

Planification, négociation, choix durables et générosité : voici les quatre piliers qui ont été les clés de mon succès dans l’achat de ma première maison. Plongeons dans les détails!

Maximiser son retour d’impôt grâce au CELIAPP

Étant admissible au CELIAPP (Compte d’Épargne Libre d’Impôt pour l’Achat d’une Première Propriété), j’ai optimisé ma cotisation autorisée afin de bénéficier d’un avantage fiscal annuel (on parle d’un retour d’impôt de +- 3 000$ avec une cotisation de 8 000$). Si cette option s’offre à vous, n’hésitez pas une seule seconde!

Faire des choix durables de mobilier en amont

Des meubles, ça coûte cher! Imaginez acheter une maison ET devoir partir à zéro pour meubler chaque pièce, ça brasse le budget. Pendant mes années en appartement, j’ai progressivement acquis des meubles à la fois intemporels et coups de cœur, en anticipant qu’ils s’intégreraient bien dans une maison future. Maintenant, je mesure l’énorme soulagement que cette stratégie représente.

La majorité de nos meubles sont seconde main ou bien neufs, mais souvent modulaires. Par exemple, notre table de cuisine ou notre divan Ciello de Cozey, auquel nous avons simplement ajouté un siège pour l’adapter aux dimensions du salon.

La générosité des proches

Recevoir de l’aide financière ou des dons d’articles usagés de la part de son entourage est une chance inestimable! Par exemple, j’ai reçu une tondeuse d’une amie, des articles de tout genre de mon parrain, des outils et vivaces de nos grands-parents, des meubles extérieurs et étagères de rangement de nos parents…

Les dons de voisins en ligne peuvent également s’avérer très utiles. Par ce biais, j’ai obtenu deux boyaux d’arrosage, un hamac, des pelles, et bien plus encore. Voici comment en dénicher.

Avoir une stratégie d’épargne le plus *tôt* possible

C’est sans cachette que j’ai épargné massivement depuis… longtemps pour cette mise de fonds. Beaucoup de travail. Beaucoup de sacrifices. Beaucoup de courage. Je me suis toujours assurée de vivre en-dessous de mes moyens. Les stratégies d’épargne que j’aborde régulièrement sur ce blogue ont réellement porté leurs fruits! Je conseille à tous de commencer dès que possible et de mettre en place un système d’épargne automatique, peu importe le montant (que ce soit 50$, 150$ ou 500$ par mois).

Prendre le temps de comparer les rabais, et négocier!

Nous devions acheter 5 électroménagers (ouin, outch $). J’ai consulté le site de Protégez-vous pour faire des choix durables et rentables, une mine d’or, vraiment! On a ensuite garder un œil sur les rabais et négocié avec les vendeurs (eh oui, c’est chose possible!). Après quelques calculs, la meilleure promo s’est avérée être celle où le magasin prenait en charge les taxes sur notre ensemble de trois électroménagers de cuisine.

Même si nous avions une préférence pour des appareils neufs, nous avons fait un compromis en choisissant une laveuse et une sécheuse d’occasion provenant d’un proche. En passant, ça vaut la peine de comparer les rabais sur des articles à moindre prix, aussi!

Négocier le prix de vente de la propriété

La négociation du prix de vente s’avère souvent l’un des moments les plus stressants, voire excitants, du processus d’achat d’une maison. Entre l’engagement émotionnel et l’enjeu financier le plus important de notre vie, on vit toutes sortes d’émotions ehlala! Même que parfois, je l’avoue, il est difficile de garder les pieds sur terre (attention ici aux décisions impulsives bousculées par la compétition et les délais serrés). :S Heureusement, nous n’avons pas eu à participer à une guerre d’enchères, ce qui aurait été mon pire cauchemar.

Si vous envisagez d’acheter une maison habitée, n’oubliez surtout pas de négocier certaines inclusions!

Choisir ce qui est plus logique, pour SOI !

Évaluez vos options. Pour moi, choisir une propriété neuve et clé en main s’est avéré en quelque sorte, être une bonne stratégie non planifiée haha. Je vous explique ma théorie.

Si nous avions décidé de construire notre « rêve Pinterest » ou presque, nos goûts spécifiques auraient fait exploser notre budget, on le sait. J’évite ainsi les attentes/déceptions. C’est ma manière de me convaincre, ok? Hahaha. Mais, sérieusement, avec du recul, je réalise que le choix d’une maison déjà existante m’a aidée à rester réaliste et à éviter beaucoup de stress.

D’un autre côté, l’idée de procéder à l’achat d’une maison moins coûteuse pour ensuite la rénover entièrement nous-mêmes était un non automatique, car les travaux majeurs ne sont pas notre tasse de thé. Nous étions toutefois ouverts à l’idée d’acquérir une propriété nécessitant des modifications à une ou deux pièces, voire à les terminer (techniquement, c’est notre situation !).Pour ces motifs et d’autres encore, cette décision s’est donc révélée, de notre point de vue, être le meilleur des deux mondes, vu le marché immobilier dans notre région.

Limiter les coûts de déménagement

Je ne peux pas assez remercier nos familles qui nous ont aidés lors du déménagement. Grâce à elles, nos frais de déménagement se sont limités à la location d’un petit camion de 10 pieds et au coût de l’essence, pour un total de 140$.

Pas de surprises svp!

J’étais préparée. Baon, faut dire que l’organisation est une obsession pour moi. Mon chum et moi disposions d’un Google Sheets. L’une des pages était consacrée aux achats, classés en trois catégories : Avant le déménagement, À court terme et À moyen/long terme. Une autre page était dédiée à la répartition des coûts, incluant les dépenses d’acquisition et les dépenses courantes. Enfin, une page résumait nos budgets, nos liquidités et nos stratégies d’épargne. Ainsi, pas de surprise!

Le but était de ne pas sous-estimer les frais divers, tels que les frais de notaire, les taxes foncières, l’assurance habitation, les meubles et les outils, par exemple. De notre côté, jusqu’à présent, nous avons sous-estimé les coûts liés à l’entretien du terrain: allô les sacs de semences et la terre de jardin!

Quelques conseils BONUS

Assurez-vous de revoir vos polices d’assurance pour éviter les couvertures en double, surtout si votre travail en offre déjà. De plus, si des problèmes surgissent lors de l’inspection de la maison, vous pouvez les utiliser comme levier de négociation. Enfin, comme je le soulignais dans mon dernier article intitulé Guide étape par étape pour l’achat d’une maison: Par où commencer?, assurez-vous de vous entourer de professionnels compétents!

Je vous souhaite une belle et enrichissante aventure dans le processus d’achat de votre maison! YOU GOT THIS 💖💖💖

Notes

Procure-toi dès maintenant mon guide « L’argent, simplement », ta référence pour aborder les sujets les plus importants sur l’argent, et ce, sans tabou. Avec déjà des centaines de personnes aidées, cet outil t’accompagnera aussi vers un meilleur équilibre financier, t’offrant ainsi plus de liberté et de ressources pour concrétiser tes rêves et vivre pleinement, tout en réduisant ton stress financier. C’est simple : toutes les astuces se trouvent au même endroit, présentées de manière accessible et vulgarisée. Découvre tous les chapitres sur la page « OUTIL ». 💰

Commentaires

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mila

En 2014, je suis tombée sur une vidéo qui expliquait le concept du minimalisme et de la frugalité. Ça a été un moment tournant où j’ai adopté des habitudes me permettant de me rapprocher de ce mode de vie. Quelques années plus tard, je peux témoigner du sentiment de bien-être qui s’est installé au cœur de mes relations, de mon environnement, de mon travail, de mes passions, puis de ma santé financière, physique et mentale.


Ici, on partagera ensemble nos expériences, nos astuces et nos apprentissages en lien avec un quotidien qui nous fait tripper et où l’on a plus de liberté.