Ces erreurs financières que l’on fait dans la vingtaine

L’erreur est humaine et nous fait grandir, alors ne vous en faites pas si vous vous reconnaissez dans les énoncés suivants. Vous êtes ici pour vous inspirer et apprendre! En plus, il n’est jamais trop tard pour prendre de sages décisions et ainsi avoir un compte de banque bien garni afin d’atteindre la liberté financière dès que possible. 💖💰

1. Quitter la maison familiale trop rapidement

Il y a plusieurs bonnes raisons qui nous amènent à quitter la maison familiale, mais je vous invite à peser les pour et les contre, surtout si c’est seulement pour une raison de pression sociale. Une année de plus sous le toit de vos parents (s’ils le souhaitent toujours, bien évidemment) fait une différence majeure dans la somme d’argent que vous pourriez mettre de côté. C’est tout un privilège! Pensez-y bien, car le loyer ne sera pas votre seule dépense, ajoutez à cela l’épicerie, l’assurance habitation, l’électricité, la facture d’Internet, l’entretien, l’achat de meubles, les produits ménagers…

2. Choisir l’option la plus dispendieuse

Avant de prendre une décision d’achat, j’évalue toujours les trois options qui s’offrent à moi (yep, il y en a toujours 3 haha). Le but est de ne pas toujours opter pour le choix le plus dispendieux, soit le C. Voici un exemple récent. Mon chum et moi ne voulions pas faire à manger et avions un craving de pizza.

Choix A: Acheter une pizza surgelée à l’épicerie au coût de 5,94$ à 9,49$ environ.

Choix B: Commander une pizza au comptoir pour emporter afin d’éviter les frais de livraison et regarder les spéciaux offerts. Cette fois-là, en commandant au Salvatoré, 50% de rabais s’appliquait si nous commandions sur leur site Internet. La facture totale s’est élevée à 13,99$. *C’est l’option que nous avons choisie pour le rapport qualité-prix.

Choix C: Commander une pizza à plein prix (sans porter attention aux réductions) et assumer les frais de livraison et le pourboire. On parle de 33,78$ pour la même pizza.

3. Conserver ses économies dans un compte épargne à intérêt élevé (qui n’est pas élevé en fait…)

Celle-ci est mon erreur financière huhu! :\ C’est merveilleux d’avoir des économies (!), mais on se tire un peu une balle dans le pied en ne les investissant pas. Pour voir notre argent fructifier et combattre l’inflation, l’investir avec un horizon de placement à long terme est la solution.

4. Payer ses factures de téléphone en retard

Mine de rien, le retard de paiement nuit à votre cote de crédit pendant six ans. Pensez à opter pour les retraits automatiques. 😉

5. Ne pas connaître le portrait global de ses finances

C’est un exercice crève-coeur pour plusieurs personnes, car le résultat peut être assez choquant, mais calculer mensuellement toutes ses dépenses par catégories et ses revenus est la meilleure façon de prendre conscience de sa réelle situation financière.

6. Suivre les tendances

Chaque saison, il y a de nouvelles tendances (modes, technologiques…) qui vivent pendant quelques semaines seulement. Certaines peuvent sembler intéressantes lorsqu’elles correspondent à votre style ou à votre mode de vie, mais la majorité d’entre elles sont la plupart du temps un désir temporaire qui ne vaut pas l’investissement. Truc: Attendez 72h avant de procéder à l’achat et ceci vous aidera à avoir l’esprit plus clair sur votre prise de décision.

7. Ne pas planifier ses déplacements

La planification peut vous faire épargner des dizaines de dollars par jour. Par exemple, si vous envisagez faire des commissions, pensez à partir après le dîner pour manger à la maison. Vous pouvez aussi apporter des collations et une bouteille d’eau pour éviter de vous laisser tenter par un take-out sur le chemin!

8. Investir TOUT son argent

Assurez-vous d’avoir un fond d’urgence accessible avant d’investir l’entièreté de vos liquidités. Personne n’est à l’abri d’une situation qui nécessite des dépenses inattendues dans l’immédiat ou une baisse de revenus comme une séparation, la perte d’un emploi, un accident, un congé de maladie…

Il est recommandé d’accumuler une somme de trois à six mois de dépenses. Ici, contrairement au point 3, c’est une possibilité de le conserver dans son compte épargne à intérêt élevé! À l’heure actuelle, 26 % des Canadiens ne disposent d’aucun fonds d’urgence et 40 % ne pourraient faire face à plus d’un mois de dépenses (Source: Manuvie).


Aimeriez-vous une partie 2 ? Partagez-moi dans les commentaires votre plus grande erreur financière ou celle que vous désirez corriger dès aujourd’hui! Au plaisir de vous lire. 🙂


Notes

Je tiens à nous féliciter, car à mes yeux, nous sommes une belle génération. Même si nous avons grandi dans une société de surconsommation, nous prenons des mesures pour améliorer notre santé financière, d’où la raison pour laquelle vous êtes ici. On ne lâche pas! xx

Commentaires

10 réponses

  1. L’une de mes pires erreurs est d’avoir eu une voiture pas très fiable qui m’a finalement coûté cher en réparation et en entretien 🥲

    1. Ça, ça fait mal! Surtout qu’on ne peut pas prévoir les réparations soudaines à faire :(! Mais pour te rassurer, en général, tout d’une voiture coûte cher, alors c’est difficile de s’en sortir. 🥲

    1. Merci Marianne pour ton support! Parfait, j’en ai plusieurs autres en banques pour faire une partie 2, peut-être même 3 haha! 🙂

  2. Ma pire erreur fût d’acheter un véhicule neuf sur un coup de tête en pensant que je n’allais pas passer au crédit (et finalement, le financement avait fonctionné). Une belle dette de 9000$.

    1. Ahhh les dettes :(! En espérant que tu pourras maintenant garder ton véhicule jusqu’à la fin de ses jours pour qu’il en vaille la dépense! ❤️

  3. Articles très intéressants 🙂
    personnellement je crois qu’il me reste du chemin à faire sur le point numéro 3

    j’investis la plupart de mon argent dans des placements et compte à long terme, mais j’aime bien garder beaucoup d’argent dans mon compte épargne intérêt élever (ou pas) lol,
    car le fait de voir un gros montant me motive a plus épargner même si se n’est pas nécessairement la meilleure chose a faire , jy travaille haha

  4. Tellement intéressant, merci beaucoup! Déjà hâte de lire la partie 2 ☺️ Es-tu en mesure de nous dire quels comptes à intérêts élevés tu utilises? Je trouve qu’on manque d’options avantageuses au Québec, j’en cherche depuis longtemps sans trop de succès 😞

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mila

En 2014, je suis tombée sur une vidéo qui expliquait le concept du minimalisme et de la frugalité. Ça a été un moment tournant où j’ai adopté des habitudes me permettant de me rapprocher de ce mode de vie. Quelques années plus tard, je peux témoigner du sentiment de bien-être qui s’est installé au cœur de mes relations, de mon environnement, de mon travail, de mes passions, puis de ma santé financière, physique et mentale.


Ici, on partagera ensemble nos expériences, nos astuces et nos apprentissages en lien avec un quotidien qui nous fait tripper et où l’on a plus de liberté.