Cette question vous rendra riche (pour de vrai)

L’exercice d’une durée de 2 à 5 minutes que je m’apprête à vous partager est propice à l’introspection et à la prise de conscience quant à vos finances personnelles.

Ça fait quelques années que j’ai réussi à démystifier une fausse croyance bien ancrée dans notre société, c’est-à-dire celle où il doit y avoir une dépense pour ressentir une sensation de plaisir. Par exemple, l’achat d’un café et d’une viennoiserie lors d’une marche, d’une barre de chocolat à la station d’essence, d’alcool ou d’un nouveau produit tendance. Si vous vous reconnaissez dans ces situations, c’est totalement normal. C’est pour cette raison que je vous partage l’exercice qui suit afin de vous amener une tout autre vision de la chose.

L’EXERCICE

Voici la question à vous poser: Qu’est-ce qui me rend profondément heureux ou heureuse?

Dressez une liste de tout ce qui vous passe par la tête. Si vous avez besoin d’un peu d’inspiration, pensez aux moments des dernières semaines qui vous ont apporté de la joie. Just do it, faites-moi confiance.










Maintenant, prenez une minute pour observer votre liste.

  • Avez-vous remarqué une corrélation avec les éléments énumérés?
  • Pourriez-vous dire que la liste est alignée à vos valeurs?
  • Est-ce que ce qui vous rend heureux.euse nécessite une transaction ($)?

Dans mon cas, j’observe que la nature, mes proches et le développement personnel sont ce qui m’apporte le plus de joie. On pouvait entre autres trouver sur ma liste: lire au bord de l’eau avec un livre; mon récent roadtrip avec une amie; les discussions enrichissantes; la naissance de mon filleul; être active; camper ou visiter des microchalets en nature, etc.

Prise de conscience:

Lors de vos prochaines dépenses, c’est un pensez-y-bien. Préférez-vous utiliser votre temps et votre argent pour investir dans ce qui vous rend réellement heureux ou bien pour des achats vite oubliés et qui vous procure seulement un moment d’euphorie de très courte durée (ex: les restaurants, la boisson énergisante au dépanneur, le nouveau gadget acheté en ligne…)?

Je vous encourage à intégrer progressivement cette nouvelle réflexion avant de passer à la caisse. 😉

Honnêtement, cette prise de conscience a été un tournant pour mon bonheur et mon portefeuille! La citation Le bonheur se trouve dans les p’tites choses ne pourrait pas être plus vraie dans ce contexte-ci. Une autre chose à laquelle je crois fortement est: PEOPLE > LOCATION. Lorsqu’on est bien entouré, le reste est futile (l’où on se trouve, ce qu’on fait). Tout peut devenir un événement mémorable!


#LaVraieVie est qu’il est possible que certaines dépenses soient nécessaires pour les moments que vous avez énumérés plus haut (ex: l’essence pour vous déplacer, un voyage…). Le but étant que la proportion soit raisonnable.

Finalement, si vous êtes influencés par l’automatisme qu’est de voir des gens tout en dépensant (ça m’arrivait fréquemment lorsque j’habitais à Montréal), proposez à vos proches de faire autre chose que de prendre un café, de prendre un verre ou d’aller magasiner… Admirer un coucher du soleil, marcher au bord de l’eau ou au centre-ville, cuisiner ensemble, aller à la plage, assister à des événements gratuits ou faire un feu de camp sont des propositions intéressantes.

Comment avez-vous trouvé l’exercice? J’adorerais vous lire et connaître vos impressions! Bonne journée à tous xx

Notes

Si vous ne voulez pas manquer les prochains articles, je vous invite à ajouter mon blogue à vos onglets Favoris ou vous inscrire à l’infolettre!

Commentaires

8 réponses

  1. Un truc que j’utilise maintenant quand je veux consommer : je garde les trucs dans mon panier jusqu’à ce que mon budget me permette l’achat! Des fois après quelques jours, ou même quelques heures, je me rend compte que j’en ai pas vraiment besoin! Laisser trainer des wishlist, aussi niaiseux que ça puisse parraitre, satisfait mon envie de magasinage mais est moins dangereux pour mon porte-feuille 😂

    Super bons trucs Mila, merci de ton article 🤗

  2. J’aime le concept de cette article ! C’est différent et ça fait réfléchir ☺️ On devrait tous prendre plus conscience des petits bonheurs de la vie pour avoir une vie plus positive !

  3. Je commence à regarder de plus en plus mes dépenses, car je suis une dépensière assez intense. Cet article m’a fortement aider à réfléchir que les moments sont beaucoup plus précieux que le matériel. J’ai presque rien sur ma liste qui concerne les biens matériels, c’est beaucoup plus des activités en famille comme le kayak, faire l’épicerie (oui oui, ça me rends heureuse de pouvoir choisir mes aliments pour mieux m’alimenter!), j’adore aller mes artistes préférés en concert. Ça m’ouvre les yeux qu’être entouré de sa famille est beaucoup plus important à mes yeux. Comme tu l’as si bien dit, le bonheur se trouve dans les petites choses de la vie! Et, ça aide à voir le positif!

    J’adore ton article!

    1. Salut Marie-Pier! Regarder ses dépenses est déjà un énorme pas vers l’avant. Bravo! Je suis contente que cet article a raisonné avec toi et que ça t’a ouvert les yeux sur tes valeurs et tes priorités. C’est que bénéfique! 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Mila

En 2014, je suis tombée sur une vidéo qui expliquait le concept du minimalisme et de la frugalité. Ça a été un moment tournant où j’ai adopté des habitudes me permettant de me rapprocher de ce mode de vie. Quelques années plus tard, je peux témoigner du sentiment de bien-être qui s’est installé au cœur de mes relations, de mon environnement, de mon travail, de mes passions, puis de ma santé financière, physique et mentale.


Ici, on partagera ensemble nos expériences, nos astuces et nos apprentissages en lien avec un quotidien qui nous fait tripper et où l’on a plus de liberté.